Protestants et catholiques. À Milan (Italie), la veillée oecuménique pour les victimes de l’homophobie traversera la ville et unira les Eglises

il

Informations de Gianni Geraci du groupe Guado (Milan), traduites par Giacomo Tessaro

Cette année il y aura une nouveauté à Milan. La veillée de prière œcuménique, que les groupes des homosexuels croyants sont en train d’organiser dans la ville, se déroulera en plusieurs endroits et impliquera, au sein d’un seul événement, une église baptiste, l’un des lieux les plus animés de la nuit milanaise, et une des églises catholiques les plus belles de la ville.
Cette idée est née pour rétablir, au sein des veillées de prière pour les victimes de l’homophobie, cet élan oecuménique qui les avait caractérisées dans les premières années et qui s’était progressivement affaibli.

Pour organiser tout cela il a fallu faire face à des difficultés concrètes comme harmoniser les agendas de deux communautés chrétiennes, ou tenir compte des problèmes pratiques et de la bureaucratie liés à l’organisation d’une manifestation en plein air.
Finalement nous y sommes arrivés et la veillée de prière, qui se tiendra cette année dans le chef-lieu de la Lombardie, sera novatrice. La soirée du 13 mai se tiendra dans l’église baptiste de via Pinamonte da Vimercate 10 (Métro ligne 2 station Moscova), un temple intime et très suggestif qui avait déjà accueillie la veillée en 2008.

Là, on commencera à prier ensemble et de là partira une retraite aux flambeaux avec des étapes à Corso Garibaldi (l’une des rues les plus aimées par les jeunes gens, avec beaucoup de bars et de restaurants) et qui se terminera à la paroisse de la Couronnée, une église de la Renaissance. On essayera, par la lumière de nos flambeaux et les prières qui accompagneront notre chemin, de relier par un ruban de lumière – au-delà de ces deux églises – toutes les Eglises dans l’engagement commun de vaincre, par l’amour, toute forme d’homophobie et de transphobie.

Nous serons guidés par le verset de la première épître de Jean qui nous rappelle que, dans l’amour, il n’y a pas de peur (1Jn 4,18b). Nous serons guidés par les paroles des psaumes que nous réciterons pendant cette veillée.

Nous serons guidés aussi par l’épisode de l’évangile de Marc qui relate la rencontre à la porte de Jéricho entre Jésus et un aveugle, le fils de Timée (Mc 10, 46-51) ; sa lecture sera au coeur du culte que l’Eglise évangélique vaudoise va dédier, le 12 mai, au thème de l’accueil des homosexuels ; nous en reprendrons la lecture au début de notre veillée.

Nous serons soutenus par la gratitude envers les communautés chrétiennes qui ont adhéré à notre projet de veillée oecuménique et qui nous ont offerte leur hospitalité désintéressée. Nous serons finalement guidés par le désir d’offrir à Milan un moment de réflexion sur la relation qu’il doit y avoir entre la vocation à l’amour à lequel Dieu nous a appelés le premier (1Jn 4, 19) et le refus de toute forme de haine, de violence et de discrimination (1Jn 4, 20).

Et, avec cette grande manifestation qui va unir, dans un seul moment de prière, le culte qui aura lieu le dimanche matin dans le temple vaudois de Milanet et la retraite aux flambeaux qui nous conduira de l’église baptiste de via Pinamonte da Vimercate à l’église catholique de la Coronnée, nous aurons l’occasion de répondre à la question qui nous est souvent posée : à quoi servent les personnes homosexuelles ? “Ils servent à aider les personnes, les Eglises et les institutions à dialoguer entre eux et à découvrir la grande valeur de la diversité qui rend la Création beaucoup plus belle, plus utile et plus stimulante.” Voilà quelle sera notre réponse!

Dimanche 12 mai 2013 – MILAN, culte de dimanche contre l’homophobie organisé par le groupe Varco-Refo et la communauté vaudoise de Milan, à l’église évangélique vaudoise, via Francesco Sforza 12, à 10h 45.

Lundi 13 mai 2013 – MILAN, veillée oecuménique de prière pour les victimes de l’homophobie organisée par les groupes il Guado, la Fonte et Varco-Refo de Milan. La veillée commencera à l’église baptiste de via Pinamonte da Vimercate 10, traversera en procession le Corso Garibaldi et se terminera dans l’église catholique de la Couronnée, à 21 h.

Pubblicità